Ceci est une tentative de réflexion : chacun y va de son petit mot sur sa situation, elle est libre, c’est une pute, elle a tout compris… Mais au-delà de ça ? Je vais tenter ici d’exposer le problème que j’y vois.

OnlyFans est un réseau social payant visant à rémunérer une personne sur le réseau en échange de contenu. Contenu majoritairement érotique ou pornographique. Rien de neuf sous le soleil, les ChatCam existent depuis des lustres, le porno à pignon sur rue, représente une part importante du flux internet et est une source de croissance majeure pour l’économie souterraine comme officielle (la pub par exemple).

Oui, c’est vrai. Mais ce n’est pas là que le problème se pose. Le problème avec cette publication n’est pas tellement le fait qu’une prestation à caractère érotique soit proposée sur internet, ni même le niveau de revenu qui en découle pour la personne.

Le problème est bien la mise en avant de cette situation comme un aboutissement en soi. Si on regarde le Tweet de Polskaa, ce qui m’a frappé ce n’est qu’elle mette en avant les avantages symboliques (matériels ou non) découlant de cette rémunération. Mais bien le fait qu’elle mette en avant le montant en lui-même.

« Je suis une 10k+ » à comprendre comme quelqu’un gagnant plus de 10 000€ par mois. Aucune tentative de se définir comme une artiste exploitant son corps dans un art érotique et gagnant correctement sa vie.

La société de consommation s’en moque. Seule compte le combien je suis. Pas de question de sexe ici, ni même d’échelle de valeur ou de transgression. Simplement la présence d’un revenu à un instant T, comme seule et unique métrique de la valeur d’un individu. Pour moi, le problème n’est donc pas le montant, ni même la source de ce revenu, mais bien le fait qu’il soit mis en avant comme valeur de la personne.

Et dans les réactions que nous avons tous pu voir passer, ce qui me surprend c’est que personne n’est abordé ce point. On se contentera de se demander si moralement il est acceptable ou non d’avoir de telles pratiques et d’en tirer un revenu. Or ce débat est vain. Par contre savoir si ce chiffre vous définit est une lecture bien plus intéressante.

Je ne crois pas à la capacité à inciter d’autres jeunes femmes ou hommes à se dénuder contre rémunération. Je crois par contre qu’en ne questionnant pas l’argent comme métrique de l’humain, on donne de l’espace à l’apparition d’une nouvelle classe : l’argentier en haillon. Polskaa n’a aucune volonté d’appartenir à une classe ou de se reconnaître au travers d’elle, simplement celle de pouvoir être fier de dire « je suis une 10K+ ».

Auteurs

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code