Un peu trop de gens, concernés ou non, nient l’existence de ce racisme. Alors il est temps de remettre les pendules à l’heure, et d’éduquer ceux du fond de la classe en débunkant un à un leurs (sophismes) arguments.

 

C’est quoi le racisme ? Question un peu bête mais bon est on obligé de définir les termes, alors on le fait quand même. Le racisme est le fait de discriminer un individu en fonction de sa couleur, ou de sa culture. Il est universel, et peut donc toucher tout le monde sauf les blancs, selon le wiki des « faux progressistes ». C’est d’ailleurs l’un des nombreux exemples du « white privilege ».

Premier Argument: « Le racisme anti blanc n’existe pas car il n’est pas systémique » :

Ce mot c’est le nouveau mot magique, qui servirait à définir si un racisme est un vrai racisme ou non. Premièrement, le racisme n’a nul besoin d’être systémique ; il peut l’être, mais ce n’est pas une condition.

Un état raciste de façon systématique est par exemple l’Afrique du Sud durant le 20e siècle avec l’apartheid. Les actes racistes de quelques personnes ne font pas d’un racisme un racisme systémique : Le racisme est avant tout individuel.

Deuxième Argument: « Les blancs sont dominants, et ne peuvent donc pas subir de racisme » :

En effet, le fait d’être majoritaire exclue les blancs d’être tués à des fins raciales. C’est logique. Donc si vous êtes blancs, vous pouvez allez insulter de « sale noir » un sénégalais, à condition que vous vous rendiez au Sénégal. La justice des « faux progressistes » ne considérera donc logiquement pas que c’est raciste, car vous serez un individu en situation de minorité. À moins que..

Troisième Argument: « Il n’existe pas car les blancs ne souffrent pas » :

Avec les médias, on peut savoir ce qu’il se passe d’un bout à l’autre du monde, et donc prendre connaissance des appels aux meurtres blancs aux États-Unis, des massacres fermiers en Afrique du Sud, des gangs de viols pakistanais de Rochdale qui sévissent en Angleterre, et visent uniquement les blancs. La souffrance est universelle, elle aussi. Même en étant un blanc, on peur subir les actes d’individus dangereux.


Quatrième Argument: « Ce sont des cas isolés » :

Près d’une cinquantaine de femmes violées par le gang de Rochdale, c’est beaucoup. Tout comme les fermiers blancs d’Afrique du Sud, au nombre de 1733 victimes, selon AgriSa.

Mais si jamais cela ne vous suffit toujours pas, voici un graphique montrant les rapports de meurtres entre ethnies aux USA. On y apprend que les blancs sont les plus « pacifiques », mais aussi les plus victimes des autres ethnies. Ils sont aussi ceux qui subissent le plus de viols. Un troisième graphique nous présente les personnes tuées par les policiers américains par race et par ans.


Cinquième Argument: « Les blancs souffrent moins » :

Il arrive que, Une fois exposés à certains faits, le discours change et passe de « ils ne souffrent pas » à « ils souffrent moins ». C’est vrai ! Mais les asiatiques souffrent moins que les noirs, pourtant on ne nie pas ce racisme ?

Sixième Argument: « Les blancs n’ont pas de difficultés à se loger / trouver un emploi » :

C’est vrai que les blancs souffrent très peu de ce genre de discrimination. Mais si vous pensez que trouver rapidement un appart’ efface les appels aux meurtres ou les viols en masse envers les blancs, c’est que vous avez un sérieux problème. Mais soit, admettons que décrocher plus facilement un emploi occulte tout ce qui a été dit précédemment.


Septième Argument: « S’il existait, on ne préciserait pas contre qui il est dirigé » :

Alors celui là c’est l’argument des + idiots, généralement ceux qui sont pas beaucoup allé en cours. Tellement peu d’ailleurs, qu’ils en oublient un petit conflit créé par un vilain moustachu, qui n’aimait pas trop trop un peuple bien particulier . Le peuple juif, qui souffrait d’antisémitisme. Un peuple assez blanc, d’ailleurs.

« Mais attend Jamy, on avait pas dit que si on précisait contre qui il était ciblé ça n’existait pas ?

– Mais t’as parfaitement raison Fred, l’antisémitisme n’a jamais existé. D’ailleurs la Shoah est une machination sioniste. » (trait d’humour noir IRONIQUE)

Pour ceux qui me diront que c’est pas une race mais une « religion » : à ce moment-là naissait le concept de « race juive ». Mais soit, disons que c’est plutôt une sorte de « blasphème un peu sévère » la Shoah. Quid de la négrophobie ? Cela n’existerait donc pas ?

Huitième Argument: « Les blancs n’ont pas été réduits en esclavage »

Un parallèle un peu douteux subsiste, celui que le racisme est une conséquence de l’esclavage, et qu’il faut donc avoir été réduit en esclavage pour le subir. Encore une fois, cela voudrait dire que ni arabes ni asiatiques ne pourraient le subir ; et c’est une entorse de dire ça à un blanc, car avec un peu de recherches on apprend l’existence de la traite slave par l’empire ottoman du 8e au 18e siècle, dont les esclaves (blancs) représentaient 10% de l’empire ottoman, ou encore l’existence de la traite de Barbarie, qui a fleuri du 14e au 18e siècle, dans l’actuel Maghreb, asservissant environ 2.5 millions d’européens. Mais les historiens de Twitter préféreront ignorer leurs existences. Et n’osez pas les contredire ! ce serait raciste.

Les noirs se sont aussi réduits en esclavages entre eux, réduisant presque 14 millions de noirs innocents au rang d’esclaves. C’est la plus ancienne, l’esclavage n’est donc pas tellement une pratique de « blanc ».

Les arabes qui taclent les blancs sur leur passé d’esclavagiste, j’ai aussi pensé à vous : La traite négrière arabe, 17 millions d’esclaves, qui a commencé vers 652 après J-C et a perduré jusqu’à … aujourd’hui. Oui, elle a encore lieu sur les côtés ouest de l’Afrique. Mais ça personne n’en parle


Neuvième Argument: « Le racisme anti blanc n’est pas théorisé » :

On est d’accord que le racisme envers les fidjiens n’est pas théorisé ? Et pourtant si je vais chez un fidjien et que je le traite de bouffeur de manioc ou d’aborigène sauvage, ça reste raciste.


Dixième Argument: « Les blancs nous ont fait du mal, c’est le prix à payer » :

Celui-ci, c’est l’argument des plus limités. En gros, nos ancêtres étaient méchants, donc on est méchants aussi. Outre la débilité même du principe, un peu d’histoire ne fait pas de mal ; désolé de vous décevoir amis blancs, mais la plupart de vos ancêtres (s’ils vivaient dans le coin) n’avaient pas d’esclaves. En fait, ils vivaient plutôt des quelques mètres carrés de terre qu’ils avaient et trimaient comme des chiens, pendant qu’1% du peuple avait, lui, un esclave.
Mais soit, on est de la même couleur que les méchants, donc on mérite de subir. Dans ce cas, le racisme envers les noirs et les arabes est justifié, étant donné que les viols, mariages chez les enfants ou l’excision battent des records là-bas ?

[PS]: évidemment que non, c’est débile de nuire à quelqu’un parce qu’il ressemble peu ou prou à ceux qui ont pu nous faire du mal. Mais la plupart d’entre vous ont le brevet, donc vous devez déjà être au courant.

Je pense que vous avez à peu près tout pour contrer ceux qui osent encore prôner sa non-existence. Malheureusement, ce thread ne couvre pas les gens de mauvaise foi, mais gardez le quand même sous le coude, ça peut être utile.

Hésitez pas à partager ça peut être utile pour pas mal de monde, et oubliez pas le follow

Je vois quand même un petit nombre de personnes dire « ptdr ça vaut rien », « je m’en fous je lis pas » etc etc, en niant la véracité de ce tweet simplement parce qu’une seule de mes infos vous paraît discutable (sur un thread d’une 30aine de tweet). Et quand on leur demande d’argumenter, ça donne des « c’est évident que c’est faux hein » « va t’instruire toi-même » « ptdr flemme » etc etc.. bref pas un seul argument. Hésitez pas à glisser en dm si vous voulez débattre, si c’est respectueux ce sera avec le plus grand des plaisirs.


Plus de précisions

Les articles suivants sont trouvés en dehors de Twitter, mais ont quand même leur importance. Chaque article est accompagné d’un article wikipédia en source si possible (et non pas un journal d’extrême droite) ou juste d’un article abordant le sujet. Il Suffit de cliquer sur le titre en vert.

BLF

 

Black First Land First (« Les Noirs d’abord, la terre d’abord », abrégé en BLF) est un parti politique déclassifié d’Afrique du Sud, panafricaniste et révolutionnaire, issu de la Conscience Noire.

L’objectif principal prônée par Mngxitama vise à exproprier sans indemnité des terres appartenant à des Blancs, terres qu’il estime avoir été directement volées à des Africains. Il considère sur ce thème que les Economic Freedom Fighters (EFF) sont trop proches du congrès national africain (ANC) et des intérêts commerciaux.

En février 2019, à la suite de l’effondrement d’une passerelle d’un lycée de Vanderbijlpark, qui avait provoqué la mort de 4 adolescents blancs, Maasdorp, porte parole de BLF, y voit une punition divine et déclare célébrer, au nom de BLF, « la mort de nos ennemis, de leurs enfants, de leurs chats et de leurs chiens »


Affaire des viols collectifs de Telford

L’affaire des viols collectifs de Telford concerne un scandale d’abus sexuels à très grande échelle sur mineurs ayant eu lieu à Telford, dans le comté anglais du Shropshire en Grande-Bretagne.

Environ 1 000 enfants auraient été drogués, maltraités, battus, violés et parfois tués par des gangs d’hommes pakistanais britanniques.La grande majorité des personnes visées étaient de jeunes filles blanches, mais des adolescentes de la communauté asiatique en ont également été victimes. Il y aurait plus de 200 criminels impliqués et les abus se poursuivent d’après les victimes encore en 2018, soit 40 ans après les débuts estimés du réseau, ciblant des victimes dès 11 ans. Bien que cette affaire soit similaire à celles de Rotherham et de Rochdale, l’échelle de la ville de Telford, 170 000 habitants en 2018, en fait probablement le plus grand scandale de réseau pédophile de la Grande-Bretagne


Théorie de la mélanine (Melanin Theory) – Suprématie

C’est une théorie pseudo-scientifique, raciste, suprémaciste selon laquelle le taux plus élevé de mélanine des individus à la peau foncée leur donne un avantage physique, spirituel et intellectuel.

Frances Cress Welsing

Comme d’autres partisans de la Melanin Theory (en français, théorie de la mélanine), Welsing considère que la société blanche américaine complote contre les Afro-Américains et particulièrement contre les jeunes hommes noirs. Ainsi, le sida et l’addiction au crack seraient la conséquence d’une guerre chimique et biologique menée contre eux. Quant à l’homosexualité parmi les Afro- Américains, elle serait le résultat d’un complot des hommes blancs pour réduire la part de la population noire dans la société américaine ; le reflet d’une castration symbolique et rituelle.

Dans The Cress Theory of Color-Confrontation and Racism (White Supremacy), elle décrit les Blancs comme des organismes génétiquement défectueux, qui seraient, selon sa théorie, descendants d’albinos. Elle écrit qu’en raison de cette mutation défectueuse, il est possible de penser que les ancêtres albinos des Blancs ait été expulsés d’Afrique. Pour Welsing, les Blancs sont « déficients » en mélanine et ce déficit de mélanine expliquerait des différences de comportement entre Noirs et Blancs et la supériorité des Noirs sur les Blancs. En particulier, ce manque de mélanine aurait pour conséquence d’importants troubles psychologiques qu’ils chercheraient à compenser par une forte agressivité.


Khalid Abdul Muhammad

Khalid Abdul Muhammad (né Harold Moore le 2 janvier 1948 à Houston, Texas – 17 février 2001) est une personnalité politique noire américaine principalement connue pour avoir été le porte-parole de la Nation of Islam jusqu’en 1993 puis le président du New Black Panthers Party. Il fut une figure importante du nationalisme noir aux États-Unis dans sa version suprématiste et du panafricanisme.

Discours: « If he won’t get out of town by sundown, we kill everything white that ain’t right in South Africa. I say if they don’t get out of town, we kill the men, we kill the women, we kill the children, we kill the babies, we kill the blind, we kill the cripple, we kill the crazy, we kill the faggots, we kill the lesbians… I say God damn it we kill them all! (…)Why kill the babies? (…) They gonna grow up one day and rule your babies, kill them now. « 

« S’il ne sort pas de la ville au coucher du soleil, nous tuons tout ce qui ne va pas en Afrique du Sud. Je dis que s’ils ne sortent pas de la ville, nous tuons les hommes, nous tuons les femmes, nous tuons les enfants, nous tuons les bébés, nous tuons les aveugles, nous tuons les estropiés, nous tuons les fous, nous tuons les fagots, on tue les lesbiennes … Je dis que bon sang on les tue tous! (…) Pourquoi tuer les bébés? (…) Ils vont grandir un jour et gouverner vos bébés, tuez-les maintenant. »


Nation of Islam (Wikipédia)

Nation of Islam (en français : « Nation de l’islam ») est une organisation politico-religieuse américaine, à l’origine de la plupart des organisations musulmanes actuelles de la communauté afro-américaine. Nation of Islam (NOI) ne publiant pas de statistiques, les estimations de ses membres sont très divergentes, mais en 2003, selon Hakeem Lumumba, ils seraient entre 20 000 et 40 000 .

Depuis sa fondation en 1930, la Nation of Islam (NOI) est devenue l’une des organisations les plus riches et les plus connues d’Amérique noire. Sa théologie de la supériorité innée des Noirs sur les Blancs et la rhétorique profondément raciste, antisémite et anti-LGBT de ses dirigeants ont valu au NOI une position de premier plan dans les rangs de la haine organisée.


Commentaires Intéressants

Le racisme au Zimbabwe se remarque aux multiples discriminations1, contre les Noirs, mais principalement contre les Blancs (appelés « Rhodésiens »).

Après la dissolution de la Rhodésie et l’indépendance du Zimbabwe qui met fin à la domination britannique en 1980, le parti ZANU-PF arrive au pouvoir. À cette époque, la plupart des terres agricoles appartiennent aux Blancs. Le parti, dirigé par Robert Mugabe, applique une politique raciste en menant une réforme agraire, confisque les terres aux Blancs et les expulse de leur fermes. Depuis, la population blanche zimbabwéenne n’a cessé de diminuer, passant de 260 000 en 1975 à environ 30 000 individus en 2014.

merci @languages_boiii pour le lien


Le pourquoi du thread, et donc du site.

lien vers le site initial

À propos de l’auteur

En croisade contre les éternelles victimes de twitter ~ mouchoirs non inclus

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code