Durant le Grand Confinement, une twittos pas comme les autres allait gagner en popularité. Son nom ? @CamaradeCharles. Ce marxiste convaincu, taclant lourdement à base de référence à Clouscard les libéraux-libertaires comme les droitards commença à réunir une communauté.

Dans la nuit du 11 au 12 avril, une bande de petits fripons allait se servir du fait que le Camarade disposait de plusieurs comptes servant à éviter les blocages, et se sont fait passer pour lui revêtant la fameuse PP Charlie Chaplin et le Charles dans leur pseudo.

La Charlosphère était née. Se structurant rapidement, les premiers Charles étaient une troupe vive, rapide, active et efficace. Les raids s’enchaînent, et bien vite les Charles acquirent une renommée.

Le premier groupe de discussion étant plein, un autre fut ouvert, séparant ainsi la D1 et la D2. Et alors comme une terre promise, sortit de l’eau le Charlistan situé entre la France et l’Angleterre. Des institutions se mirent en place, avec en premier lieu le Charlement.

Tenu par @v1huit_________ ce compte fut le premier organe de pouvoir charlistanais mais traité de dictateur il prit la décision de s’en aller. Les premiers journaux firent leur apparition (Agence de presse du Charlistan, Charlot Hebdo, la Gazette du Charlié…).

À cet époque, le pape, ayant désormais quitté les Charles sous le nom de @Le_Megalomane était un guide spirituel au grand pouvoir. Mais malgré l’unicité du jeune Charlistan, les tensions entre D1 et D2 s’accentuaient. La fougueuse et jeune D2, à l’âme révolutionnaire se plaignait de ce qu’elle considérait comme une tyrannie de la part des Charles expérimentés de la D1.

Des rumeurs parlent également d’une troisième division, ayant comporté des légendes comme Charles Police ou Bacharles Al Assad ou même votre serviteur et historien, (bacharles étant devenu @Nuwri1) même si aucune preuve n’a été trouvée.

Mais cette époque fut aussi celle de l’extension de la Charlosphère, et des premières oppositions. D’abord avec les négationnistes turcs, ainsi qu’avec les postmodernistes, représenté par Pwnine.

La D2 proclama sa commune, tandis que les tous premiers Charles commencèrent à s’effacer. La Charlosphère n’allaient pas mourir de sitôt. Carlos Gone disparût. @CamaradeCharles ne passait plus que peu dans les divisions et passait son temps à draguer à l’aide de sa popularité.

De grandes batailles furent livrées, contre des membres du gouvernement tels que Marlène Schiappa, ou même des doxxeurs et doxxeuses, incluant même l’ambassadeur français au Émirats-Arabes-Unis. @Le_Megalomane, las, nomma comme héritier au titre de pape @Charlucescu, Grand marxiste, pour se consacrer à ses threads sur les armes (continue c’était bien).

Nous voilà dans l’histoire récente, le premier discord de la Charlosphère est renié, devenu un repère de blagues de très mauvais goût et un nouveau est créé pour la Charlosphère de Twitter. @Rapt0r_C, à l’ego n’ayant d’égal que son machiavélisme mit en place un projet de troll de @CamaradeCharles, visant à faire croire à la fin de la Charlosphère, en simulant des harcèlements notamment celui de @_chauve_ envers votre serviteur, dont la fameuse citation que @letroodonquiala mit en image « mec, t’es un arabe ».

Pwnine se désintéresse un peu de la Charlosphère tandis que Jêrome Martin insulte et diffame le @CamaradeCharles, tant et si bien que l’affaire sera peut-être traduite devant la justice française.

La D4 est créée et prend de l’ampleur très rapidement. @v1huit_________, créé avec @_chauve_ un groupe de raid nommé le catasm qui en plus d’avoir un succès inexistant crééra le scandale avec des screen des conversations ayant fuité montrant des images d’humour très noir, ce qui a profondément choqué certains charles, notamment @Beaufofluo, héros de la D2 et grand guerrier du Charlistan qui quitta la Charlosphère au cours d’une tragique nuit. Il quitta même la D2 et les membres de cette dernière firent tout pour le faire revenir.

Voici les grandes lignes de l’histoire du Charlistan, j’aurai pu mentionner les croisades, les duels pour le cœur de noble dame, les petits dramas, les scandales de @Nuwri1 mais ce sera pour une prochaine fois, lors de mon prochain article sur les Charles les plus notables.

À propos de l’auteur

Historien, constitutionnaliste et juge du charlistan, chevalier du petit-charlistan par la grâce du Saint-père

Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code